Derek Redmond, ancien athlète champion du monde

Ligue de rugby en fauteuil roulant d’Angleter...Kent County Cricket Club

Après une brillante carrière sportive, l’athlète Derek Redmond, ancien champion du monde, est maintenant directeur de la performance de groupe chez Thomas depuis que l’ont abasourdi les connaissances très utiles données par les évaluations de Thomas.

On connaît surtout Derek Redmond pour sa finale héroïque aux Jeux olympiques de Barcelone, en 1992, où il a lutté pour terminer l’épreuve du 400 mètres après s’être déchiré un tendon. Entouré des bras de son père, célébré par une ovation debout, Redmond a fait un tour de piste en boitant. Il a dit plus tard : « Je n’aime pas abandonner. » Les images de ces bouleversantes cinq minutes sont célèbres dans le monde entier et ont servi à des vidéos inspirantes de Nike, de Visa et du Comité olympique international.

Pendant sa carrière, Redmond a détenu le record britannique du 400 mètres et a obtenu des médailles d’or pour le relais 4 x 400 mètres lors des championnats mondiaux et européens et lors des Jeux du Commonwealth. Bien que ses réussites sur piste appartiennent désormais au passé, sa fierté, sa passion et sa détermination pure face à une catastrophe ont fait de lui l’un des conférenciers spécialistes de la motivation les plus populaires et les plus recherchés.

Après avoir pris sa retraite de l’athlétisme, Redmond a joué au basketball pour l’Angleterre et, de façon professionnelle, pour les Bullets de Birmingham. Il a aussi joué au rugby à quinze pour les clubs de rugby de Coventry et de Stow. Il est aussi un entraîneur et un conseiller reconnu pour les athlètes internationaux.

Ayant réussi la transition entre une carrière d’athlète et une carrière de consultant et de conseiller auprès d’entreprises, Redmond sait mieux que la plupart des gens à quel point la connaissance de soi est importante à la réussite, sur piste et hors piste.

« Pour être un véritable champion, dit-il, il faut être physiquement fort, mais il est encore plus important d’être mentalement fort. »

Découvrir la psychométrie

Après qu’un ami commun lui eut présenté le PDG de Thomas International Sport, Redmond a décidé de procéder à la PPA, une évaluation élaborée par Thomas Sport afin de déterminer de quelle façon une personne travaille et dans quelle mesure elle s’intègre à une équipe. L’évaluation, qui prend environ huit minutes, est ensuite passée en revue et la personne qui l’a suivie reçoit des commentaires et une ventilation structurée de son profil. À l’origine, elle a été élaborée pour les milieux de travail, mais, depuis, une évaluation propre au sport a été développée afin d’aider les athlètes à la retraite de faire la transition vers les affaires. Mieux une personne comprend ses forces et ses faiblesses, mieux elle est placée pour trouver le bon poste. L’outil est utilisé tant par les athlètes que par les entreprises dans ce processus de recrutement jumelé. Pour Redmond, la PPA a marqué le début du cheminement vers une nouvelle carrière.

Lorsque j’ai pris connaissance de mon profil en utilisant le profil Sport de Thomas, ça m’a complètement renversé! En fait, j’ai dû activer la fonction mains libres de mon téléphone pour que mon épouse entende parler de moi d’un parfait inconnu qui semblait mieux me connaître qu’elle.

Ce n’est plus ensuite qu’une question de logistique. Actuellement, Redmond est directeur de la performance de groupe chez Thomas.

« Trois personnes ici bas me connaissent vraiment bien. Mon père, mon entraîneur et ma femme. Et tout d’un coup, quelqu’un que je n’avais jamais rencontré semble m’avoir connu toute ma vie. Je n’en revenais pas à quel point c’était exact. »

Cependant, tous les athlètes n’auront pas la chance, comme Redmond, d’être parfaitement jumelés à un entraîneur. Il note qu’il s’agit là d’un point où les outils psychométriques peuvent avoir une grande incidence.

« J’ai été chanceux pour mes entraîneurs, mais je vois bien comment la psychométrie se serait avérée très utile pour tirer le maximum des relations qu’entretient un athlète avec son équipe. »

Le profilage psychologique permet de savoir quelle préparation vous convient le mieux, ce qui signifie que lorsque vous participez à une compétition, vous ne le faites pas en aveugle, tout est planifié et calculé.

Le monde des affaires peut-il s’inspirer du monde du sport? Ce ne sont peut-être pas les athlètes auxquels on pense en premier lorsqu’on pense à une journée au bureau. Mais les caractéristiques nécessaires à la réussite en entreprise comme en sport sont les mêmes, ajoute Redmond, et voilà exactement ce qui signifie qu’un athlète est parfaitement bien placé pour le 9 à 5.

« Aujourd’hui, mon personnage d’homme d’affaires, dit-il, provient de mon expérience d’athlète. »

L’état d’esprit d’un sportif accompli ne diffère pas de celui d’un homme d’affaires prospère. En sport comme en affaires, il faut de la concentration, de la discipline, de l’engagement et de la passion, sinon on ne réussit pas. Le sport m’a donné les traits et les caractéristiques pour m’aider en affaires.

Lydia Boucher

Lydia Boucher

Lydia joined the marketing team in 2013 after graduating with a degree in English Literature. She specialises in campaigns and internal communications and loves being able to fulfil her passion for writing in her day job. Outside of work, Lydia enjoys spending her summers at music festivals across Europe.