Entraînement et mentorat

Motivation en sportDévelopper le potentiel de performance

Il existe énormément d’entraîneurs passionnés ayant d’excellentes compétences techniques, tactiques et physiques, et pourtant il y en a tellement qui ne possèdent pas l’approche holistique cruciale qui leur donnerait une longueur d’avance dans un monde du sport en évolution rapide. Chaque entraîneur atteignant des résultats de façon légèrement différente, qu’est-ce qui rend un entraîneur réellement excellent?

Comme l’a déjà dit l’entraîneur de basketball Mike Krzyzewski, « ceux qui travaillent dans le domaine des sports font souvent l’erreur d’accorder trop d’importance aux détails administratifs plutôt que d’apprendre à connaître les gens ». Comment vous assurer de tirer le maximum de vos programmes d’entraînement et de mentorat et de vous concentrer sur la personne plutôt que sur l’objet?

Notre travail auprès d’entraîneurs d’élite aux échelons national et international a souligné certains des thèmes clés qui distinguent les meilleurs des autres.

Avec qui travaillez-vous?

Que savez-vous de la personne derrière sa façade d’athlète? Qu’est-ce qui la motive, quelles sont ses préférences en matière de communication? Est-elle consciente de l’impact qu’elle a sur autrui?

Thomas s’efforce de favoriser une conscience de soi qui tient compte d’autrui, ce qui peut devenir un outil puissant. Pour comprendre vos athlètes, vous devez d’abord vous comprendre vous-même. Pourquoi agissez-vous et communiquez-vous comme vous le faites?

Le profil comportemental révèle les caractéristiques que vos athlètes et vous préférez, ce qui vous permet d’approfondir votre compréhension des impacts que vous et vos athlètes avez sur autrui. L’évaluation de l’intelligence émotionnelle peut leur permettre de chercher encore plus loin les causes de leurs comportements et de ce qui les motive.

Au lieu de tenir pour acquis que vos athlètes accepteront votre philosophie, ou que votre style d’entraînement de base fonctionnera pour tout le monde, c’est grâce à une conscience de soi accrue et à une meilleure compréhension d’autrui que vous pourrez réfléchir à la manière dont chaque athlète préfère communiquer, puis comparer ces préférences aux vôtres, créant ainsi un cadre d’ouverture et de confiance qui fonctionne pour chacun.

Êtes-vous compatible?

Pourquoi ne pas aller un peu plus loin et découvrir votre compatibilité avec vos athlètes, les autres entraîneurs et les mentors? Avez-vous des points en commun? Y a-t-il des frustrations qui pourraient surgir?

Au moyen d’une analyse comparative des comportements présents au sein d’une équipe ou d’une relation d’entraînement, vous pourriez découvrir qu’il vous faut modifier votre comportement afin de maximiser votre rendement ou celui de vos athlètes ou de vos entraîneurs. Cette analyse pourrait modifier votre manière d’entraîner vos athlètes, ou dont ils s’entraînent, et en fin de compte, leur performance.

N’oubliez pas la rétroaction!

L’évaluation de l’athlète autant que de l’entraîneur est un élément essentiel au développement et à la réussite. Chacun est responsable de sa propre amélioration et du rôle qu’il joue. Pour qu’un entraîneur sportif soit réellement efficace auprès de chaque personne avec qui il travaille, il doit être ouvert à la rétroaction et prêt à remettre en question son approche auprès de ses athlètes et la façon dont il les dirige.

Habilitez vos athlètes à faire part de leurs idées et aidez-les à trouver leurs propres solutions, et ce, en écoutant activement le message réel (émotionnel) de leurs réponses et en les encourageant à vous faire des commentaires. Les meilleures idées (pour eux) se trouveront vraisemblablement dans leur tête et pas dans la vôtre!

Les commentaires n’ont pas à être intimidants! Faite au moyen des bons outils, cette analyse peut être objective et non conflictuelle, et devrait toujours comporter un échange de commentaires bilatéral. La rétroaction tous azimuts donne un aperçu puissant et profond de la performance, et sert, lors de discussions de perfectionnement avec les athlètes comme avec les entraîneurs, à découvrir d’éventuels éléments à améliorer et renforcer.

Ce point a pour thème commun la faculté d’adaptation, la compréhension et l’habileté à utiliser une approche holistique. Ces compétences, en plus des techniques d’entraînement et des habiletés physiques classiques, peuvent réellement faire la différence entre un bon et un grand entraîneur.