Réorientation de carrière à 30 ans

Conseils en matière de développement de la pe...Modèle de plan de perfectionnement personnel

Envisager de réorienter sa carrière à 30 ans peut être une perspective angoissante. Même si vous avez derrière vous de nombreuses années d’expérience professionnelle, vous pourriez trouver que vous venez juste de commencer votre première carrière. Ou bien vous avez peut-être étudié jusqu’à près de 30 ans et, après seulement quelques années dans la profession pour laquelle vous avez étudié, vous vous sentez démotivé et désenchanté.

Il n’est pas facile de retourner aux études après avoir travaillé, de trouver votre premier « vrai travail », puis de grimper les échelons jusqu’à un second, voire un troisième emploi et au-delà. En outre, vous avez sûrement plus de responsabilités que lorsque vous avez commencé, des factures à payer et une famille dont vous devez prendre soin. Le fait de décider d’essayer quelque chose de nouveau à 30 ans peut vous faire croire que tout votre travail acharné est perdu et que vous devez recommencer à partir de zéro.

Ne paniquez pas – vous avez sans doute développé des aptitudes transversales au cours des années, et l’expérience que vous avez acquise vous permet maintenant de savoir ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas d’un travail.

Vous en savez plus que jamais à votre sujet et, en conséquence, vous êtes beaucoup mieux outillé à faire des choix de carrière. Que vous le sachiez ou non, à 30 ans, vous êtes probablement très différent de ce que vous étiez à 18 ans au travail.

Réfléchissez bien aux raisons qui vous font croire que vous devez réorienter votre carrière, déterminez-les exactement. Votre emploi ne vous satisfait-il pas? Souhaitez-vous mieux gagner votre vie? Votre travail prend-il toute la place? Manquez-vous de stimulation? Vos collègues vous déplaisent-ils? Notez toutes les raisons qui vous poussent à partir. Songez à ce qui vous plaisait dans votre travail, s’il y a lieu. Il y a peut-être une ou deux tâches que vous appréciez, ou peut-être que ce que vous préférez, c’est bavarder avec vos collègues lors de la pause. Pensez aussi à ce que votre poste a d’insupportable. Il peut encore s’agir de tâches précises, ou peut-être le fait qu’on tienne pour acquis que tout le monde doit rester tard au bureau. Notez vos pensées.

Tentez de dresser la liste de toutes les compétences acquises au fil des ans. Nombre d’entre elles, comme la capacité à négocier ou à communiquer sur plusieurs niveaux, seront utiles pour plusieurs emplois. Déterminez quelles sont vos plus grandes forces parmi ces compétences. Le fait de savoir ce que vous pouvez offrir à une organisation augmentera votre confiance en vous et vous donnera une idée du type de travail où vous épanouir. En rassemblant ces idées, vous saurez quelles sont vos préférences et vous pourrez partir de là pour réfléchir à votre prochain poste.

Quand vous saurez ce que vous recherchez, demandez-vous de nouveau si une réorientation de carrière s’impose. Peut-être qu’en travaillant au sein d’une autre organisation ou industrie, dont les valeurs sont différentes, votre vie professionnelle s’en trouverait-elle améliorée. Si vous aimez l’organisation pour laquelle vous travaillez, mais que vous détestez votre emploi, vous pourriez peut-être changer de service. Y a-t-il des projets dans lesquels vous impliquer qui vous donneraient une idée de ce que seraient d’autres emplois?

Êtes-vous toujours convaincu que votre choix de carrière est la source du problème? Commencez à planifier votre stratégie de sortie. Pensez aux autres voies que vous pourriez suivre et à la façon de les explorer. Parlez à des gens qui exercent différents emplois, faites du bénévolat ou suivez une courte formation. Pourriez-vous faire votre travail actuel à temps partiel afin de travailler aussi à temps partiel dans un nouveau domaine? Pourriez-vous essayer le travail autonome?

Il n’y a aucun mal à réorienter sa carrière à 30 ans. En fait, c’est la nouvelle norme de nos jours. À 30 ans, vous savez bien mieux qui vous êtes et ce que vous désirez de la vie. Voilà qui vous pourrait vraiment vous aider à faire un choix éclairé au sujet de votre prochaine carrière, un choix qu’il vous était impossible de faire à l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Profitez du processus, passionnez-vous pour les nouvelles possibilités et, dans dix ans, vous serez peut-être prêt pour un nouveau changement!