Engagement

PAC en sportProfil Engagement en éducation

Le profil Engagement de Thomas vous permet de déterminer les niveaux d’engagement au sein d’une organisation et d’identifier les mesures à prendre pour obtenir les améliorations nécessaires.

AperçuLa science

Aspect évalué : Engagement en milieu de travail
Type : Questionnaire
Durée : 5 minutes

Le profil Engagement de Thomas est un sondage en ligne qui évalue l'engagement en milieu de travail de votre organisation et vous aide à tirer parti d’une main-d’œuvre mobilisée. Son approche pratique et axée sur les solutions facilite la génération d’idées et les discussions essentielles pour instaurer un engagement durable à long terme et profiter d’avantages potentiels comme l’augmentation de la productivité, de l’engagement du personnel, du bien-être et des revenus et profits.

Le profil Engagement de Thomas mesure l'engagement en milieu de travail : ce que les gens pensent de leur travail, des personnes avec qui ils travaillent et de l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Il identifie différents domaines de force et de vulnérabilité comme les équipes, services ou régions qui sont mobilisés et ceux qui éprouvent des difficultés et ont besoin d’aide. Il évalue l’organisation par rapport aux autres et recommande des mesures pour assurer un changement et un développement durables.

Le profil Engagement a été élaboré par Mark Slaski après cinq années de recherches approfondies sur l'engagement en milieu de travail. Fondé sur les théories scientifiques valables de la psychologie des groupes, le profil Engagement mesure les sept principaux facteurs qui contribuent à l'engagement en milieu de travail :

  1. Voix
  2. Convivialité
  3. Défi
  4. Liberté
  5. Clarté
  6. Reconnaissance
  7. Croissance

Engage-example.jpgLes recherches, qui regroupent plus de 150 groupes organisationnels, démontrent que les entreprises où l'engagement en milieu de travail est élevé présentent également un niveau supérieur de bien-être, d’engagement et de rendement.

Le profil Engagement de Thomas permet à votre entreprise de dresser un « bilan de santé » et fournit une carte 3D de l’engagement dans votre organisation. Il est facile à utiliser et permet d'obtenir rapidement les résultats. Encore plus important, il fournit des renseignements précieux, qui permettent aux équipes de gestionnaires de créer des changements efficaces et durables.

Utilisez le profil Engagement de Thomas pour identifier :

  • Les forces et vulnérabilités
  • Les degrés d’engagement comparatifs de groupes et segments de votre organisation
  • Un modèle de référence par rapport à d’autres organisations
  • Le degré de bien-être de votre entreprise 
  • Les styles de gestion au sein de votre organisation 
  • Un changement efficace et durable pour améliorer les résultats de votre entreprise

Vous voulez voir des résultats concrets? Consultez la section Témoignage – Buckinghamshire Business First.

Auteur du test : Mark Slaski
Année de conception : 2009

Contexte et théorie :

Le profil Engagement de Thomas (à l’origine Questionnaire sur l’engagement en milieu de travail) a été développé par Mark Slaski de l’Université de Hertfordshire en 2009. M. Slaski a tiré profit de ses travaux de recherche et développement pour formuler sa théorie psychosociale en milieu de travail, une théorie selon laquelle l’engagement est une expérience positive issue des relations que vous avez, du rôle que vous jouez et de la reconnaissance dont vous jouissez dans votre milieu de travail.

Le profil Engagement de Thomas a été développé par l’entremise de méthodes qualitatives et quantitatives. Au début, des groupes de discussion portant sur les aspects positifs et négatifs du travail ont été organisés avec la collaboration d’organisations privées et publiques. L’analyse qualitative de ces groupes de discussion a mené à l’élaboration d’un questionnaire de 28 questions.

Des analyses du facteur statistique ont été réalisées pour identifier les sept secteurs sous-jacents de l’engagement évalués dans le questionnaire : voix, convivialité, défi, liberté, clarté, reconnaissance et croissance.

Le modèle des sept facteurs de l’engagement est un outil très pratique pour les psychologues en milieu de travail et les organisations qui souhaitent maximiser l’atteinte de résultats positifs, car il permet d’identifier les forces et les faiblesses dans l'ensemble de l'organisation, c'est à dire à plusieurs niveaux : au sein d’une équipe, d’un service ou d’une région. Du coup, ces données permettent de réaliser des interventions spécifiques et ciblées en vue d’accroître l’engagement, le bien-être et le rendement au travail.

Format :

Le questionnaire du profil Engagement de Thomas comporte 28 énoncés. Le répondant doit indiquer une fréquence d’expériences sur l'échelle Likert de 1 à 7 (1 étant « jamais » et 7 « toujours »). Les 28 questions sont suivies de deux questions prédéfinies dont la réponse est donnée de façon manuscrite. À la fin du questionnaire, les personnes sont invitées à confirmer plusieurs données démographiques.

Fiabilité et validité :

Le questionnaire de 28 questions de Thomas avait à l’origine fait l’objet d’un projet pilote auprès de plus de 2 500 répondants dans le but de recueillir des données à des fins d’analyses quantitatives. De nombreuses stratégies d’échantillonnage ont été adoptées, notamment un échantillonnage de commodité et un échantillonnage aléatoire par grappes. L'échantillon total était composé de 65 % d’hommes et de 34 % de femmes âgés de 17 à 67 ans.

L’analyse psychométrique de l’ensemble des données a révélé une homogénéité interne très élevée de la WEQ28 (coefficient alpha de Cronbach = 0,96) et une excellente validité conceptuelle, confirmant ainsi l’unidimensionnalité de l'échelle. La modélisation par équation structurelle a révélé une validité structurelle importante du modèle final, chaque variable dépendante permettant d'expliquer la variation importante de l’engagement. Les résultats d’une analyse de contenu de deux questions ouvertes ont permis de corroborer ces résultats.

Vous voulez voir des résultats concrets? Consultez la section Témoignage – Buckinghamshire Business First.